antichambre


antichambre

antichambre [ ɑ̃tiʃɑ̃br ] n. f.
• 1529; it. anticamera « chambre de devant » 2. anti-
1Pièce d'attente placée à l'entrée d'un grand appartement, d'un salon de réception, d'un bureau administratif. hall, salle (d'attente), vestibule. « L'huissier le fit attendre dans l'antichambre » (Larbaud). Loc. FAIRE ANTICHAMBRE : attendre dans une antichambre le moment d'être introduit; fig. attendre pour être reçu. Courir les antichambres : solliciter tantôt chez l'un, tantôt chez l'autre.
2Fig. Situation provisoire qui en précède une autre plus importante. « Le vieillissement prématuré, l'antichambre de la mort » (Curtis).

antichambre nom féminin (italien anticamera, chambre de devant) Sorte de vestibule qui précède immédiatement un grand bureau ou un salon de réception. (Dans les demeures nobles des XVIe et XVIIe s., l'antichambre était une vaste pièce à usages multiples précédant la salle de parade.) Ce qui précède immédiatement, prépare quelque chose : Les antichambres de la politique.antichambre (expressions) nom féminin (italien anticamera, chambre de devant) Courir les antichambres, solliciter de tous côtés. Faire antichambre, attendre pour être reçu. ● antichambre (synonymes) nom féminin (italien anticamera, chambre de devant) Sorte de vestibule qui précède immédiatement un grand bureau ou...
Synonymes :

antichambre
n. f.
d1./d Pièce qui précède une chambre ou un appartement.
d2./d Pièce qui sert de salle d'attente.
|| Loc. Faire antichambre: attendre avant d'être reçu.

⇒ANTICHAMBRE, subst. fém.
A.— [Dans une habitation privée] Pièce d'entrée qui donne accès aux autres pièces (salon, salle à manger, chambre à coucher, cabinet de travail, cuisine ...). Synon. entrée, vestibule :
1. Le fiacre s'arrête, le marchepied se déploie. On demande M. Renaud, il est occupé, il va descendre tout à l'heure. On introduit nos personnages dans une petite pièce au rez-de-chaussée, donnant sur le jardin, espèce de parloir et d'antichambre entre la cuisine et la salle à manger.
FLAUBERT, La Première éducation sentimentale, 1845, p. 189.
1. P. métaph. :
2. ... qu'est-ce que la vie? Une halte dans l'antichambre de la mort.
A. DUMAS Père, Le Comte de Monte-Cristo, t. 2, 1846, p. 213.
3. ... de la psychologie, qui est le vestibule et, si l'on peut s'exprimer ainsi, l'antichambre de la science, le temps me conduisit dans le sanctuaire, c'est-à-dire dans la métaphysique.
COUSIN, Hist. de la philos. mod., 1847, p. 289.
4. CLÉRAMBARD. — L'humilité est l'antichambre de toutes les perfections. Et c'est justement ce trésor-là, Octave, que La Langouste vous apportera en dot.
AYMÉ, Clérambard, 1950, II, 3, p. 97.
2. En partic. Pièce d'attente à l'entrée d'un hôtel particulier où se tiennent les domestiques chargés de recevoir et d'introduire les visiteurs :
5. ... je monte le grand escalier, et me voilà dans la première antichambre, au milieu de cinq ou six laquais, dont l'un s'occupait à brosser un habit, un autre à se faire coiffer, ceux-là à nettoyer des quinquets, et ceux-ci à jouer au piquet sur le poële. Aucun d'eux ne se dérangea.
JOUY, L'Hermite de la Chaussée d'Antin, t. 1, 1811, p. 233.
P. méton. Ensemble de domestiques d'une maison :
6. L'office et l'antichambre, épousant les mépris du beau-père qui payait, traitait le mari de Madame en mendiant toléré par charité.
ZOLA, L'Œuvre, 1886, p. 346.
Expr. péj.
Propos d'antichambre. Propos qui se recueillent dans les antichambres; commérages :
7. La louange officielle a fait plus de mal à Napoléon que ne lui en eussent fait vingt journaux hostiles. On était las de ces dithyrambes ampoulés, de ces bulletins emphatiques, de la servilité des fonctionnaires et de la morgue mystérieuse des courtisans. On s'en vengeait en rabaissant l'idole dans l'impunité des causeries intimes, et les salons récalcitrants étaient des officines de délations, de propos d'antichambre, de petites calomnies, de petites anecdotes qui devaient plus tard rendre la vie à la presse, sous la Restauration.
G. SAND, Histoire de ma vie, t. 2, 1855, p. 347.
Journalistes d'antichambre. Journalistes vils, à l'affût de tous les commérages :
8. Des journalistes d'antichambre ou d'écurie ont publié que Mme Lebaudy, la milliardaire connue, s'avisant chrétiennement de l'iniquité de ses richesses, a décidé de restituer, en comblant les pauvres. Je la connais, cette charité-là! Pharisaïsme à faire bondir les collines!
BLOY, Journal, 1904, p. 215.
Patriotisme d'antichambre. Chauvinisme :
9. Ce patriotisme d'antichambre est la grande plaie morale de l'Italie, typhus délétère qui aura encore des effets funestes longtemps après qu'elle aura secoué le joug de ses petits princes ridicules. Une des formes de ce patriotisme est la haine inexorable pour tout ce qui est étranger.
STENDHAL, De L'Amour, 1822, p. 171.
B.— [Dans l'hôtel particulier d'un personnage influent, dans les locaux prof. d'un particulier, dans les bureaux d'un service officiel, etc.] Pièce qui sert de salle d'attente :
10. L'Opéra n'est plus guère ce que nous montre la planche du XVIIIe siècle, Le Chemin de la fortune. Une sale antichambre. Sur une porte blanche devenue grise : Cabinet de Monsieur le Directeur, Cabinet de Monsieur le Secrétaire général. Aux murs couverts d'un papier jauni, une carte du théâtre d'Italie; sur les étagères d'un pupitre à la Tronchin, six abat-jour; une mauvaise banquette de velours, où le dos des solliciteurs a fait de la graisse par derrière. Voilà maintenant où l'on attend...
E. et J. DE GONCOURT, Journal, 1861, p. 920.
Expr. gén. péj.
Coureur d'antichambre. Solliciteur. Pilier d'antichambre. Solliciteur qui passe la majeure partie de son temps dans les antichambres.
Battre les antichambres, courir (aller) d'antichambre en antichambre. Solliciter une faveur, une place, tantôt chez l'un, tantôt chez l'autre :
11. LE SUBSTITUT. — Puis-je, oui ou non, moi, magistrat, fonctionnaire du gouvernement, aller battre les antichambres d'une salle de rédaction et solliciter le pardon d'un folliculaire taré, nauséabond et besogneux?
COURTELINE, Un Client sérieux, 1897, p. 22.
Faire antichambre. Attendre dans une antichambre le moment d'être introduit ou d'être reçu par la personne que l'on vient voir. Faire faire antichambre à qqn. Faire attendre quelqu'un (dans son antichambre) :
12. RATON. — Tu vois, femme, on ne nous a pas fait faire antichambre un seul instant; à peine arrivés, aussitôt introduits.
SCRIBE, Bertrand et Raton, 1833, IV, 2, p. 192.
Au fig. :
13. ... lorsque Lazare, au moment de l'affaire Dreyfus, mit Flamberge au vent et assuma le rôle important que l'on sait, nous comprîmes du coup qu'il venait de trouver sa ligne et que, dans la littérature, jusqu'alors, il avait fait antichambre — comme tant d'autres font toute leur vie.
GIDE, Si le grain ne meurt, 1924, p. 544.
PRONONC. ET ORTH. — 1. Forme phon. :[]. PASSY 1914 note une durée mi-longue pour la 1re syllabe du mot. 2. Hist. — FÉR. Crit. t. 1 1787 précise une durée longue pour la 1re syllabe (cf. aussi FÉL. 1851) et pour la 3e syllabe. Ac. 1798 fait la rem. suiv. : ,,Quelques personnes le font mal-à-propos masculin, et disent, un bel antichambre. Petit antichambre`` (cf. aussi rem. ds LITTRÉ).
ÉTYMOL. ET HIST. — 1592 5L. LASSERE, St Hierosme ds DELB., Rec., d'apr. DG : Salles, antichambres et galeries; cf. 1560 (E. PASQUIER, Recherches, VIII, 3 ds HUG. : Il y avoit plus de raison de dire « Avant-chambre », que ce que nous disons Antichambre).
Composé hybride du préf. anti- et de chambre d'apr. l'ital. anticamera (SAR. 1920, p. 5; SAIN. Lang. Rab. t. 1 1922, p. 84; WIND 1928, p. 153). Anticamera est attesté dep. la 1re moitié du XIVe s. (LIVIO volgar., II, I-103 ds BATT. composé du préf. anti- (ante-) « devant » (< lat. ante « id. »), et de camera « chambre » (< lat. camera « id. »)).
STAT. — Fréq. abs. littér. :1 185. Fréq. rel. littér. : XIXe s. : a) 1 450, b) 2 262; XXe s. : a) 1 943, b) 1 420.
BBG. — BACH.-DEZ. 1882. — Canada 1930. — CHABAT 1881. — GOUG. Lang. pop. 1929, p. 95. — JOSSIER 1881. — Lar. mén. 1926. — ROG. 1965, p. 80. — SAR. 1920, p. 5. — VINC. 1910.

antichambre [ɑ̃tiʃɑ̃bʀ] n. f.
ÉTYM. 1529; de 2. anti- (→ Anté-), et chambre, d'après l'ital. anticamera « chambre de devant » (XIVe).
1 Pièce d'attente placée à l'entrée d'un grand appartement, d'un salon de réception, d'un bureau administratif. Chambre, hall, salle (d'attente), vestibule. || Une grande, une vaste, une petite antichambre.
1 (…) je vous apprendrai à laisser M. Dimanche dans une antichambre (…)
Molière, Dom Juan, IV, 3.
2 N. (…) avec un vestibule et une antichambre, pour peu qu'il y fasse languir quelqu'un.
La Bruyère, les Caractères, VI, 11.
3 Entrez, toutes les portes vous sont ouvertes; mon antichambre n'est pas faite pour s'y ennuyer en m'attendant; passez jusqu'à moi sans me faire avertir.
La Bruyère, les Caractères, VI, 12.
4 L'huissier le fit attendre dans l'antichambre.
Valery Larbaud, Fermina Marquez, XVII.
4.1 L'escalier, en effet, n'est pas gênant. Après deux paliers coudés il débouche devant le bureau du concierge, dans une antichambre assez longue et peu large, qui ne mérite assurément pas le nom de hall que les serviteurs sont instruits à lui donner.
A. Pieyre de Mandiargues, la Marge, p. 15.
2 Par métaphore ou fig. Situation provisoire qui en précède une autre plus importante. || L'antichambre du pouvoir, de la réussite.
4.2 On n'avait pas le choix. Ou l'ascèse, ou la dégénérescence accélérée, le vieillissement prématuré, l'antichambre de la mort.
Jean-Louis Curtis, le Roseau pensant, p. 166.
3 Loc. Faire antichambre : attendre dans une antichambre le moment d'être introduit; fig., attendre longtemps. || Faire faire antichambre à qqn.
4.3 (…) le banquier, qui possédait une des plus grosses fortunes de l'Europe, faisait ainsi antichambre chez Clorinde, depuis quelque temps, jusqu'à deux et trois fois par semaine.
Zola, Son Excellence Eugène Rougon, t. II, p. 151.
4.4 Quoi qu'il en soit au sujet du Père Baffie, je m'ôte un grand regret, si je quitte Rome sans l'avoir vu. Je ne regrette pas trop non plus de n'avoir pas le nom ou les noms des personnages auxquels notre parent a certainement bon vouloir de me recommander, par l'entremise de Mgr Guilibert, l'évêque de Fréjus. Car ne sachant pas encore si ces personnes sont prévenues, je ne saurais penser à aller faire inutilement antichambre !
Germain Nouveau, Correspondance, G. Nouveau à L. Silvy (1908), in Œ., Pl., p. 943.
Courir les antichambres : solliciter tantôt chez l'un, tantôt chez l'autre.Pilier d'antichambre. Solliciteur.
5 Qu'est-ce qu'un gentilhomme ? Un pilier d'antichambre.
Racine, les Plaideurs, I, 4.
Loc. péj. Vieilli. Propos d'antichambre. Commérage.Plaisanteries d'antichambre. — ☑ Journaliste d'antichambre, à l'affût des commérages.|| « Patriotisme d'antichambre » (Stendhal).

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • antichambre — ANTICHAMBRE. sub. fém. Celle des pièces d un appartement qui est immédiatement avant la chambre. Il y a dans cet appartement antichambre, chambre, et cabinet. Attendre dans une antichambre. La première antichambre. La seconde antichambre.… …   Dictionnaire de l'Académie Française 1798

  • antichambre — Antichambre. s. f. Piece d un appartement qui est immediatement avant la chambre. Il y a en cet appartement, antichambre, chambre & cabinet. je l attendis dans son antichambre, à l antichambre …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Antichambre — (fr., spr. Angtischangbr), 1) Vorgemach; besonders 2) bei größeren Einrichtungen ein Zimmer, wo die, welche Zutritt zu der Herrschaft haben wollen, mit den Anmeldenden, bei Höfen Kammerherren u. Hofchargen, bei Andern Kammerdiener u. Lakaien,… …   Pierer's Universal-Lexikon

  • Antichambre — (franz., spr. angtischāngbr ), Vorzimmer. Antichambrieren, im Vorzimmer der Großen verkehren, im Vorzimmer warten, oft mit dem Nebenbegriff des Kriechens und Erschleichens einer Gunst oder Gnade …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Antichambre — (frz., spr. antischangbr), Vorzimmer; antichambrieren, im Vorzimmer auf Eintritt warten, oft mit dem Nebenbegriff der Kriecherei …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Antichambre — Antichambre, das Vorzimmer. Daher antichambriren, im Vorzimmer verweilen, bis man vorgelassen wird. Es wird im schlimmen Sinne gebraucht, um anzudeuten, daß Jemand bei Großen beharrlich und zudringlich erscheint, um Gunstbezeigungen für sich oder …   Damen Conversations Lexikon

  • Antichambre — (frz. –schangbr), in vornehmen Häusern das Vorzimmer, wo diejenigen warten, welche Zutritt zu der Herrschaft wünschen; daher antichambriren, den Hofmachen, um Gunst betteln …   Herders Conversations-Lexikon

  • antichambre — (izg. antišȃmbr) m DEFINICIJA neob. predsoblje, prolazna soba u kojoj se ne boravi, usp. antišambrirati ETIMOLOGIJA fr …   Hrvatski jezični portal

  • antichambre — (an ti chan br ) s. f. Pièce d entrée d un appartement. •   Une antichambre pleine de laquais, SÉV. 318. •   Parbleu ! coquins, je vous apprendrai à laisser monsieur Dimanche dans une antichambre, MOL. Festin, IV, 1. •   Ses vers.... Iraient dans …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • ANTICHAMBRE — n. f. Pièce placée à l’entrée d’un appartement avant une chambre. Il y a dans cet appartement, antichambre, chambre et cabinet. Attendre dans une antichambre. La première antichambre. La seconde antichambre. Fam., Faire antichambre, Attendre dans …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)


Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.